Comment apprendre l'anglais par la pratique du sport

Accueil » Sport
Comment apprendre l'anglais par la pratique du sport

Par où commencer pour aborder l'apprentissage de l'anglais

Aimez-vous le sport? Certains sujets sont très utiles pour apprendre et pratiquer l'anglais, et le sport en fait partie. Lorsque vous voyagez dans un autre pays, le sport est un moyen facile de commencer une conversation. Même les personnes dans les pays qui accueillent des événements sportifs internationaux trouvent des raisons de pratiquer leur anglais!

Les Ukrainiens, l’un des pays hôtes du tournoi de football de l’Euro 2012, ont compris l’importance de parler anglais pendant le tournoi. De nombreux visiteurs ukrainiens ont utilisé l’anglais pour communiquer avec d’autres partisans du football, des hommes d’affaires et pour se déplacer. Kateryna, une volontaire de l'Euro 2012, citée dans un article paru dans Voice of America, a déclaré: «Le nombre de personnes parlant anglais augmente à la vitesse d'un son. Je connais des gens qui ne parlent pas anglais, ils commencent à fréquenter des écoles de langues. Presque tout le monde parle maintenant anglais. "Une autre volontaire de l'Euro 2012, Tetiana, a déclaré à Voice of America: «La langue anglaise est un must ces jours-ci. Peu importe le domaine dans lequel vous travaillez, vous pouvez le trouver en relation avec l'anglais."

Être fan de sport, c'est indispensable pour communiquer facilement

Bien qu'il existe de nombreux sujets que vous pouvez utiliser pour pratiquer votre anglais, le sport est un sujet que beaucoup de gens sont impatients de parler. Il existe de nombreux sports dans le monde et ils ont tous des supporters passionnés. Avec de nombreux sports, le vocabulaire est similaire dans différentes langues. Par exemple, même la prononciation de «football» est similaire à «futbol» en espagnol, ukrainien et polonais, à «futebol» en portugais et à «fotbol» en tchèque. Il peut être amusant de se joindre à la population locale pour regarder un événement sportif populaire, et il y a toujours quelque chose à discuter! Si vous regardez du sport dans un bar ou lors d’une manifestation sportive, les gens sont disposés à parler du jeu, même si votre anglais n’est pas très bon. S'il s'agit d'un sport (ou d'une équipe sportive) que vous ne connaissez pas, il y a généralement des gens qui sont heureux d'expliquer le jeu et de parler des équipes. Passez du temps avec des supporters qui parlent anglais et apprenez un nouveau vocabulaire.

Lorsque vous comprenez déjà le sport, il est encore plus facile d'en parler avec d'autres fans. Dans de nombreux bars de grandes villes comme Londres, New York et Sydney, il est facile de trouver des supporters d'équipes nationales ou d'autres équipes bien connues. Dans des villes comme Manchester et Boston, où le sport est très populaire, passer du temps à apprendre à connaître les équipes vous donnera toujours quelque chose à discuter. Manchester United, Manchester City, les Red Sox de Boston et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre comptent parmi les équipes les plus suivies!

Avec le temps, vous serez habitués, et maîtriserez le sujet de conversation dans la langue. D'ailleurs, les fans anglais le remarqueront, et feront eux aussi l'effort de communiquer, pour vous faire comprendre, et mieux avancer avec eux. Le tout, c'est d'être curieux du "jargon sport" et employer les bons mots en fonction de la situation.Si une équipe gagne, n'encouragez pas la mauvaise par erreur, ou vous vous ferez des ennemis. Avancez dans la discussion, mais pas trop vite, soyez attentifs, et profitez de chaque moment, de la manière la plus naturelle possible. C'est en cela que vous serez détecté comme fan et bilingue authentique !

Et après le sport, de quoi il faut parler ?

Posez vous avant tout la question : "Jusqu'où est on fan de sport ?". Déjà, le sport, c'est un domaine plutôt large. Il y a ceux qui en parlent, ceux qui le pratiquent, et dans ceux-là, chacun dispose d'une préférence, que ce soit le football, le basketball, ou encore le squash par exemple. En plus, vous serez amenés à parler de tout autre chose, qui aura plus ou moins un rapport avec l'activité de "fan", et non de sport. Le fait d'aller boire un verre au bar, ou le fait de fêter une victoire, constitue un sujet de discussion supplémentaire. Préparez-vous à l'éventualité, car il y a peu de chance que cela ne se produise pas.

Dans la même catégorie